lundi 26 septembre 2022

Jean Ravier

Jean Ravier est parti vendredi à l’âge de 88 ans et le temps s’est un peu suspendu. Peut-être les parois pyrénéennes se sont-elles mises à l’ombre depuis pour cacher leur tristesse ? Peut-être pleurent t’elles discrètement à la faveur d’un nuage lourd de menaces ? Je préfère penser qu’elles sourient fièrement lorsqu’un rayon de soleil épars vient les enflammer, en souvenir de cette cordée espiègle et décalée, celle de Jean et Pierre, mais aussi de leurs nombreux amis, qu’ils n’hésitaient pas à embarquer dans leurs aventures verticales et rocambolesques. Merci Jean.




6 commentaires:

  1. C'est pour ça qu'il va neiger, dans certaines coutumes le blanc est l’emblème du deuil. Bonne route Jean...

    RépondreSupprimer
  2. Ahora su espíritu permanece entre los neveros y las tormentas de las montañas que amó.

    RépondreSupprimer
  3. Adiós a la mitad de una de las mejores cordadas que han surcado las paredes de los Pirineos. Descanse en paz.

    RépondreSupprimer
  4. Gran legado que hará que su alma permanezca eternamente por los Pirineos.

    RépondreSupprimer
  5. Merci pour ce bel hommage . J'ai apprécié aussi votre hommage lors des obsèques .

    RépondreSupprimer